Justine…
Jan20

Justine…

Peu après la nouvel an, je me suis fait une « nuit de l’anorexie ». Je sais le terme est tout sauf classe. A la base, j’avais comme tout le monde été saoulée de reportage sur les pro ana avec toutes ces images horribles de jeunes fille squelettiques et de démonisation du net, d’où apparemment était parti ce « mouvement ». A la fois motivée par mon envie de comprendre et par la part de voyeurisme qui, comme tout être...

Read More