Torchlight 2 – Le jeu fort en cerises

Coffret Blizzard Best-seller
Mon coffret Blizzard trône encore dans ma bibliothèque ; bel objet comprenant Star Craft + Broodwar, WarCraft II et Diablo II + Lord Of Destruction.

A l’époque, ça avait dû me coûter moins de 30€, sinon, je ne l’aurai pas acheté (je suis un peu radin, en effet).
Donc, comme tout le monde (oui, je dis TOUT le monde !!!), j’ai attendu Diablo III. Depuis 2006 qu’on avait un trailer sur Youtube, c’est finalement un an après sa sortie officielle que j’me suis dit « Merde, il sort quand ?!! »
Bref, je pars acheter Diablo III.
J’ai vu le prix, j’ai fait « No way !!! ».
Après j’ai vu les DRM et la difficulté pour faire marcher une version crackée, et du coup, j’me suis dit… « Bon, on sort le lube et on va l’acheter quand même. »
Bref, je repars acheter Diablo III.
« Buy Diablo 3 »
sur Google, je tombe sur un site qui me dit : « Si vous n’avez pas encore acheté Diablo III, ne le faites pas ! ».
« Pas de customisation de perso dans D3… »  « Avec la maison des enchères, looter n’a plus aucun intérêt… »
Peut-être, mais j’ai envie d’un Action-RPG, là maintenant…
En comments, y a un mec qui parle de Torchlight II… J’ai lu la page Wikip… J’ai vu UNE video Youtube…  l’Outlander se bat avec des flingues.
Bref, j’ai acheté Torchlight II
Logo Torchlight 2
Alors bien-sûr, les 65 heures passées dessus ne le mettent pas au niveau de Evil Genius (159h), Civ V (238h) ou encore Skyrim (300h). Mais quelque chose me dit que je n’ai pas encore fini d’y jouer ^^.

Mais alors, au fait,  Torchlight 2, c’est quoi, exactement ?
Et bien c’est un Hack n’ Slash Action RPG (un Diablo-like quoi…) dans un univers SteamPunk.
Et surtout, c’est ce qu’aurait pût/dû être Diablo III ; ou plus certainement Diablo II 2.0.

Développé par le studio Runic, formé entre autre des fondateurs de Blizzard North (responsable de la franchise Diablo),
Et, première couche de cerises sur le gâteau, Matt Uelmen, compositeur des musiques de la série Diablo, est de la partie, pour retrouver des ambiances nostalgiques.

La partie graphique, quant à elle, est très…flashy et cartoony. Ça contraste donc pas mal avec l’ambiance Diablo. Cela ne l’empêche pas pour autant d’être très soignée ; avec notamment des cinématiques dessinées qui rappellent Samouraï Jack (de l’excellent Genndy Tartakovsky).

Enfin, niveau scénar, Torchlight 2 n’a rien à envier à Diablo 3 :
« Tu vas là et tu tues le monstre. »
Et ce sur 4 chapitres.

Flashy Torchlight 2
4 Classes de perso (contre 5 chez Blizzard) :
Un classique Spellcaster : le mage de braise.
Un, un-peu-moins-classique, barbare : Le Berserker, qui se bat au corps à corps avec des pouvoirs bestiaux, même à un contre 20.
L’archer est remplacé avantageusement par l’Outlander, spécialiste des armes à feu, pistolets, mousquets, bombardes portables à deux mains…
Et enfin l’Engineer, spécialiste des armes longues et de l’invocation de robots.

Outlander en Dual Wielding

Contrairement à Diablo, ici seul le level débloque les nouvelles compétences. Pas besoin d’avoir pris tel ou tel arbre de compétence… Tout est libre.
Chaque classe a bien évidemment ses propres spécialités, réparties en 3 domaines de 10 skills chacun (Et chaque skill dispose de 15 niveaux de puissance).
Bref, je ne rentre pas dans le détail, mais avec ces 30 skills sans autre prérequis que le level, vous trouverez rarement un autre perso avec le même build que vous.

Et comme sur un Diablo, ça loote à foison. On peut crafter ses loots pour rajouter des sorts (faut trouver des enchanteurs), y sertir des gemmes, rajouter des slots pour les gemmes, combiner des gemmes pour en faire d’autres… Et bien sûr, on revend et on espère trouver l’item ultime chez le marchand local (Alors, je voudrais des épaulettes avec 30 d’armure, 4 slots pour mes gemmes, un bonus de +50 aux PV, et une résistance de 75% à tous les dégâts magiques et vous pouvez l’envoyer directement à Kevin… Je suis sur Facebook).

Mais s’il n’y avait que ça, autant acheter Diablo III, hein ?
Bien, au moment ou Diablo 3 sort sur consoles (3 sept 2013), Torchlight 2 repasse en promo sur Steam.
Comme si 20€ c’était déjà trop cher par rapport aux 40 à 60€ de D3… Pour le coup, on brade T2 à 6€50. Et même mieux encore, 20€ les 4 licences (ben vi, pour inciter les autres à devenir vos amis et venir jouer en coop).

Et ça, c’est juste que la mousse de cerise… Il reste encore le coulis de griottes et le bigarreau confit !
Alors je vous les donne en vrac :

  • Pas besoin d’être connecté à internet pour jouer !
  • Multijoueur à 6 Players (contre 4 pour diablo) !
  • Un choix énorme d’animaux de compagnie, qui participent à l’action, évoluent, utilisent du matos, lancent des sorts, et en plus vont revendre vos loots en ville et vous rapportent des parchos pendant que vous videz un donj !!!
Engineer

Un Engineer et son furet de combat, avec des lunettes assorties

  • Les maps sont construites aléatoirement, si vous changez de classe de perso, changez de niveau de difficulté etc… les cartes ne seront plus les mêmes !
  • Et enfin, Torchlight II est moddable. Runic a sorti son éditeur « GUTS » qui permet de créer de nouvelles quêtes, nouvelles maps, nouveaux monstres, nouveau pets, et nouvelles classes de perso, UI etc… Le tout dispo sur le Steam Workshop.

Alors vous me diriez : « Oui mais, Carter, tu nous cause encore d’un truc en anglais. »
Et vous auriez raison, mais ça serait oublier les mods.
Transmod 2 installé avant même de commencer et vous ne vous rendrez compte de rien (si ce n’est que les quelques voix enregistrées sont en anglais). D’ailleurs pour un mod de fan, j’ai été étonné de l’excellent niveau de traduction et de l’absence de fautes flagrantes ; ça en fait un must-have.

Enfin, je ne vous mentirais pas, il y a un gros point négatif à Torchlight II : On ne peut pas réattribuer les points déjà dépensés (enfin juste les 3 derniers). Mais même avant d’avoir des mods pour ça, il y avait déjà des solutions qui permettaient un reroll complet, bien pratique quand on s’est un peu fourvoyé dans un skill inutile.

Cerises pour le gâteau
Bref à moins de ne pas aimer le genre Diablo, précipitez vous sur Torchlight II, y en aura pas pour tout le monde (la saison des cerises est bientôt finie).

Un jeu de : Runic Games
Editeur : Steam
Date de sortie en France : 20 sept 2012
Support : PC ( et Mac OS prévu)
Prix : 18€99 ou 6€45 en promo ce week-end
Review :
Tara Long pour Rev3 (Eng)
Vérifiez votre config : Can you Run it ?

Author: Carter

Carter, cousin spirituel du Dr John Carter, neveu du Major Samantha Carter, et beau frère du Sheriff Jack Carter. Commandité par Diraen pour causer de la seule chose qui le maintienne encore en vie, à savoir la drogue qu'ils mettent dans les séries TV. (Malgré ce que les CEO des Networks ont dit devant le congrès US, la série TV est addictive ! )

Share This Post On

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.