[Event] Soirée de lancement d’Heavy Rain

Mardi Soir, Grand Classe.
J’étais invitée à l’avant première d’Heavy Rain, au cinéma Gaumont, sur les champs.

Oui parce que chez Sony, on ne fait pas les choses à moitié. Pour promouvoir cette nouvelle « expérience interactive », ils ont fait les choses en grand, avec un lancement digne d’un film. Ce qui signifie Tapis rouge, champagne, petits fours et conférence.

Bon déjà, il fallait être habillé en pingouin, c’était marqué en toute lettre sur le carton « tenue de Cocktail recommandée ». Et je crois que c’est à ce moment là que les problèmes ont commencé. J’ai poussé à fond, donné tout ce que je pouvais (ce qui signifie que mes chaussures étaient des Doc Martens 21 trous) et du coup, j’étais pas vraiment au mieux de ma forme pour profiter de cette soirée.

Il a fallu attendre 45 minutes dehors que toutes les stars présentes donnent leurs petites interviews aux caméras sur le tapis rouge avant de le laisser être foulés par les péquins moyens (nous). Monsieur Kassovitz vous êtes trop bavard !
Heureusement qu’ils avaient mes potes bloggeurs pour rire un peu et se tenir chaud en attendant.

Même les cocottes étaient gelées !

Après quelques petits fours et boissons, nous avons été invités à nous installer dans une salle de ciné où, sur chaque siège, nous attendait un petit sac en papier avec bouteille d’eau, sandwich, muffin et dossier de presse.
Pour nous faire patienter, un morceau du making-off de Heavy Rain était projeté en boucle (en l’occurrence, la partie sur l’interview de David Cage chez lui). Je crois que c’est une des choses qui m’a le plus botté de la soirée.
Puis, sur la scène, deux animateurs (dignes de TF1) nous ont présenté l’équipe, acteur, réalisateur, compositeur, etc… Moi personnellement, j’aurais bien sauté sur le paletot de Normand Corbeil pour lui dire tout le bien que je pense de sa BO, mais j’ai jamais été foutue de le retrouver.
Ceci mis à part, c’est une sensation assez étrange de croiser les personnages d’un jeu vidéo qu’on attend impatiemment en chair et en os (non Cooking Mama, toi, ça compte pas, c’est pas pareil).

Après ça, on nous a informé, en toute innocence, que maintenant allaient être diffusées 55 minutes du jeu, nous proposant ainsi de découvrir le début d’Heavy Rain. Ni une, ni deux, j’ai emboité le pas à Nalexa et j’ai détalé hors de la salle de ciné.
Je n’ai pas joué à la démo pour me ménager une découverte progressive et non limitée du jeu, c’est sûrement pas pour me faire spoiler le truc par un sombre inconnu. Non mais !
Bon, j’imagine que pour le journaliste main-stream moyen, il faut au moins ça pour s’intéresser au jeu, donc je comprends.

Retour à la salle de cocktail, pour siroter du champagne pas trop loin de Sinclair (oui l’ancien jury de la nouvelle Star. Parfaitement ! On a les références qu’on peut !). en cherchant du coin de l’œil Terry Gilliam tout en bavant devant les V.I.P « bracelets-rouges » qui repartaient avec leur PS3 slim et leur exemplaire du jeu.
J’ai profité qu’il n’y avait pas beaucoup de monde pour aller demander un autographe à David Cage. (Oui, je sais, c’est mon coté fan-girl mais je vous *biiiiiiiiiip*.) En plus à part un balbutiant « s’iou plait Monsieur Cage », j’ai pas été foutue de lui décrocher un mot. Une vrai fan-girl, je vous dis !

Honnêtement, j’ai pas trop trainé à cette soirée. Après avoir admirer Chandleyr dans son costume de pingouin pendant qu’il bavait devant Jacqui Ainsley, je me suis envolée vite vite vite ! En prenant au passage la version d’Heavy Rain qui m’était destinée, moi, petit bracelet bleu. Ce qui est quand même bien classe, merci monsieur sony !

Au final, une impression mitigée, j’aurais aimé être plus à l’aise pour pouvoir discuté avec les acteurs comme l’a fait Uriel, mais j’étais vraiment pas à l’aise (pis en plus j’étais encore malade ! :worry: ), j’ai l’impressionq ue tout le monde à adoré sauf moi. Je dois pas être faite pour le strass et les paillettes…
Mais en toute objectivité, j’avoue que c’était une très belle soirée, qui mettait bien le jeu en avant. Si ça peut permettre à Heavy Rain de trouver son public, je dis tant mieux !

Oui j’ai piqué toutes les photos à Moossye parce que j’avais laissé mon appareil photo dans mon sac au vestiaire. Quand je vous dis que j’étais malade ! Donc :

Crédit Photos : Moossye

Et sinon je vous invite à aller jeter un coup d’œil au articles de tous les gens qui étaient là et qui eux, ont vraiment apprécié cette soirée (nan, mais moi, j’étais malade !)

Moossye

Uriel

DamonX

ViedeGeek

Chandleyr

Gamongirls

Samomettte

ForceRose

Nalexa

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

2 Comments

  1. non mais définitivement, ces 55 minutes étaient déstinées aux journalistes mainstream qui, sans ça, n’auraient jamais fait tourner le jeu (même pas sûre qu’ils aient une PS3 à la rédaction de toute façon). Comme le support s’y prête, je trouve que c’est plutôt une bonne initiative. Mais il ne faut pas se leurrer, les gamers n’étaient clairement pas le public visé.

    en tout cas, c’est fort dommage que tu n’aies pas pu venir 🙁 La prochaine fois j’espère !

    Post a Reply
  2. Merci pour cette review Diraen ! J’étais vraiment triste de pas en être, vous me manquez tous, ça fait longtemps que je n’ai pas eu l’occasion de se voir mais les invitations se font plus rares (ils pensent peut-être que je suis rentrée en Belgique) et lorsque j’en ai je suis toujours prévenue même pas 2 jours à l’avance et souvent ça se goupille mal… Mais avec mon stage qui va commencer en mars, je serai de nouveau beaucoup sur Paris, ça devrait aider 🙂

    Que penser de cette soirée Heavy Rain, moi qui n’y était pas ? Au vu de ce que j’ai lu, ça m’avait l’air très orienté « people » et j’aurais pas aimé non plus les 45 minutes d’attente dans le froid polaire. Les tenues de cocktail ne me dérangent pas trop, je suis très coquette et j’aime m’habiller classe pour les occasions. Mais comme toi, ça me bloque un peu pour discuter. J’ai moins confiance en moi, ce que je n’ai déjà pas beaucoup (paraît que j’en donne l’impression, mais ce n’est qu’une façade, à l’intérieur de moi tout tremblotte).
    J’ai osé ouvrir ma gueule sur Twitter lorsque j’ai appris pour la projo via Sandrine, en disant que c’était sûrement pour les journalistes 😉 Pour certains, les 55 minutes suffiront pour qu’ils écrivent un papier. Je me suis fait traiter de troll ^^

    Enfin, avoir le jeu c’est tout de même top et je n’ai pas l’impression que tu aies acheté une robe spécialement pour l’occasion donc rien de perdu 🙂
    Quand j’ai réalisé que je ne rentrerais en France que dimanche prochain (28 février) et que mon exemplaire d’Heavy Rain va être livré là-bas le 24 février, et où repose sagement ma PS3, j’ai eu mal au coeur. Surtout que lundi 1er mars je commence mon stage 😉 Mais pas grave, je dégusterai le jeu ! Même si le 9 mars, FFXIII débarque ^^
    .-= En ce moment chez lowett : MAG, un seul mot: 256 joueurs ! =-.

    Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. [Event] God of War III - Soirée de lancement - - Plopisation - […] Of war ». Après avoir failli mourir de froid devant la porte du musée (et ça, ça commence à devenir…
  2. [Test] Heavy Rain - Dernières Pluies - - Plopisation - […] 90 jours après la sortie de Heavy Rain, je crois qu’il est temps de revenir sur ce jeu et…
  3. [Event] God of War III - Soirée de lancement - Plopisation - […] de la saga “God Of war”. Après avoir failli mourir de froid devant la porte du musée (et ça,…
  4. Avant-première Heavy Rain » Geek and Destroy - [...] étions pourtant réunis là la crème des blogueurs : mes copines Amazones, bien sûr, Nalexa et Diraen, Sandrine, Salomé,…

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.