ShadowRun Returns est sorti !

Je ne sais pas si c’est la chaleur, les vacances, l’arrivée de nouveaux rédacteurs (à peine arrivés, déjà partis en vacances les bougres !), le blog qui n’arrête pas de crasher, le pic de boulot (parce que je te rappelle que nous, on localise les jeux vidéo auxquels tu joueras à Noël, là, maintenant, aujourd’hui !) ou la flemme mais on est passé d’un billet par jour en juin à carrément une semaine blanche la semaine dernière.
Alors soit, j’étais censée sauver la face, et la semaine, en publiant ce billet samedi, sauf que samedi, j’ai juste bousillé la base de donnée du blog (et si tu viens de te demander « mais comment c’est possible ; qu’est-ce que t’as encore fait ?! », tu peux aller rejoindre Sempaï au club de gens que je pouuuuuuueeeeet ).
Et j’ai donc passé mon dimanche à cleaner toute la dite base, avant de me rendre compte, une fois que tout était à nouveau d’équerre, que le brouillon de cet article avait été immolé par le SQL… Ma vie de blogueuse est trop horrrriiiiiiib’…

Logo du jeu Shadowrun Returns

Mais le vrai propos de ce billet, c’est surtout de noter que Shadowrun Returns est sorti jeudi dernier dans une indifférence quasi-générale. Et que ça me rend triste.
D’abord parce qu’avec sont score de 75/100 chez Metacritic, il n’a pas l’air si mauvais que ça (en fait, il a l’air bien meilleur que le FPS de 2007 totalement hors sujet) et qu’ensuite parce que Shadowrun c’est toute ma jeunesse : parmi mes meilleures parties de jeux de rôle et mes plus grands souvenirs de rôleplay, il y a quelques morceaux de Shadowrun (juste derrière l’indétrônable crise de larme de Fading Suns, la vraie flippe de Mage : l’Ascension et l’infini moment de solitude de Warhammer).

Ce qui me rend encore plus triste, c’est que je n’aurai pas le temps d’y jouer de sitôt, parce que j’ai une pile absolument ridicule de jeux à finir sur consoles et que je n’ose plus regarder mon compte Steam tellement j’ai honte.
Ben oui, quand je vois que ce jeu de rôle stratégique tour par tour en 3D isométrique (rien que ça) à été financé il y a 15 mois par les fans à hauteur de 450% de sont budget d’origine, je me dis que de très chouettes trucs, super excitants, peuvent naître sur Kickstarter (et accessoirement je me demande bien où est-ce que j’étais à ce moment là…). Mais que je n’aurais jamais assez d’une vie pour profiter de tous !
Mais toi, toi dont le compte en banque n’a pas été complètement lessivé par les soldes Steam de la semaine dernière justement, tu ne voudrais pas négocier avec ton banquier, acheter le jeu et venir me raconter ce que t’en penses ?

Allez, vas-y ! Fais moi rêver, lecteur !
[edit : 05/08/2013 : ou pas…]

Un jeu de : Harebrained Schemes
Editeur : Harebrained Holdings
Walkthrough : Inconnu
Date de sortie en France : 25 juillet 2013
Support : PC, Linux, Mac, iOS and Android tablets
Prix : 18,99 €  sur Steam (31,99 € version Deluxe)

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

3 Comments

  1. J’ai rien dit pour la base de données, je l’ai juste pensé très fort !
    Sinon pour Shadowrun j’attends aussi l’avis des autre (oui j’ai trop de jeux en attente de finissage)

    Post a Reply
  2. Un des RPG que j’attends le plus. D’après les premier retours que j’ai eu, très old school donc cela me botte bien, mais le scénar est juste bon, sans plus.
    Il me tarde la version iOS ;).

    Post a Reply
    • Sempaï vient de l’acheter, j’attends d’avoir l’avis d’un ancien master de Shadowrun sur le scénar donc 🙂

      Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Geekopolis 2014 - L'appel aux geeks - Plopisation | Plopisation - […] non. On a ainsi vu renaître de leurs cendres des concepts qu’on croyait mort (Véronica Mars ou Shadow Run…
  2. Retour sur Shadowrun Returns et autres nouvelles - Plopisation - [...] mon dernier brillant exploit en date semble d’avoir été de vous encourager  à acheter Shadowrun Returns qui, d’après ce…

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.