[Preview] Evolve – Partie II – Modes de jeu et déroulement d’une manche

Hier je vous expliquais les bases d’Evolve et plus particulièrement tout ce qui révélait de l’environnement de jeu. Aujourd’hui, on se penche sur le déroulement d’une partie et sur les différents modes de jeu.

Au début d’une partie en mode Chasse, lorsque les chasseurs sont largués sur la planète Shear, ils ne savent pas à quoi le monstre a utilisé les 20 secondes d’avance qui lui sont accordées : commencer à se nourrir pour préparer son évolution, s’éloigner le plus loin possible du point de largage ou au contraire se cacher à proximité pour attaquer les chasseurs dès le début de la traque, avant qu’ils n’aient eu le temps de s’organiser ?

Autant, face à un monstre débutant, la chasse se dérouler de façon plutôt classique, c’est-à-dire une course contre la montre, pour le monstre ou plutôt une course contre l’évolution, si l’on se place du point de vue des chasseurs. Dans le cas où le monstre a réussi à passer ses deux stades d’évolution, l’affaire se fini généralement en baston générale.

Evolve - Jan First Look Screenshot (7)

Mais face à une équipe de chasseurs super organisée et dirigée par un bon lead, la (courte) vie du monstre peut très vite devenir un enfer.
Cependant ne vous imaginez pas qu’un monstre qui n’aurait pas évolué jusqu’au stade 3 n’a aucune chance face aux chasseurs. J’ai joué le support dans une équipe majoritairement composée des membres de 2K, des gens qui ont eu l’occasion de pas mal se faire la main sur le jeu donc, et pourtant, face à Scott Morrow, le développeur, on a eu le plaisir de se faire littéralement ouvrir en deux.
Face à un monstre ultra agressif, qui s’installe directement sur votre point de spawn ou qui renifle la trace des derniers survivants pour profiter du sous-effectif, vous n’avez que peu de chance. Parce que soit, si vous êtes mourant, vos équipiers ont quelques instants pour vous secourir et ramener à la vie, mais encore faut-il avoir des membres de l’équipe encore vivants sur la carte. En effet, si vous mourrez, vous êtes renvoyé dans le vaisseau de transport des hunters et devrez pour attendre la fin du cycle de deux minutes entre chaque largage. Et, pour peu que vous mourriez quelques secondes après le dernier largage, je peux vous assurez que vous allez compter chaque longue seconde.

2K_Evolve_E3_Screenshot_06

Ainsi, incarner le monstre est complètement jouissif mais demande une certaine habitude, voir un peu d’entraînement et une certaine connaissance de la carte.

C’est probablement là que le mode solo d’Evolve prendra tout son intérêt. J’ai pu le tester rapidement et j’ai été assez bluffée par la pugnacité de L’IA. Au vue de la richesse du multi, j’avoue que je m’attends à une très bonne surprise.

Coté graphisme et interface, le jeu est joli, l’exotisme de l’environnement est parfaitement travaillé et le rendu est impeccable. J’ai particulièrement apprécié l’interface utilisateur quasi inexistante qui vient renforcer l’immersion
Le changement d’équipement ou les dégâts encaissés ou infligés ne font apparaître les infos ou le barre de vie des chasseurs ou du monstre que quelques instants.
De même l’écran de répartition des points de compétences est ultra lisible, ce qui est essentiel pour ne pas perdre de temps lors de l’évolution du monstre.

2K_EVOLVE_PAXEAST_SCREENSHOT_6_GOLIATHABILITYSELECT

Autre bonne surprise, la diversité des modes de jeux.
Vous aurez le choix entre des parties uniques ou la mission Évacuation. Ce mode de jeu permettra d’enchainer 5 cartes avec 4 types de jeux différents :

  • Chasse
  • Nid
  • Sauvetage
  • Défense

Chasse

C’est la manche classique que j’ai pu tester : les chasseurs traquent le monstre qui cherche à évoluer. Pour eux la condition de victoire, c’est abattre leur proie. Le monstre quant à lui à le choix : décimer les 4 chasseurs ou atteindre le stade d’évolution 3 pour pouvoir détruire le générateur présent sur la carte. (vidéo explicative en anglais)

Nid

Le monstre doit protéger ses œufs, disséminés un peu partout sur la map. S’il les trouve, il a la possibilité de les faire éclore, s’entourant ainsi de petits Goliath stade 1 qui l’aideront à croquer les chasseurs. Ceux-ci, de leur côté devront donc détruire les œufs et les rejetons qui en sont sorti ou tout simplement tuer le monstre. (vidéo explicative en anglais)

2K_Evolve_StudioTour_Nest1

Sauvetage

C’est l’inverse du mode Nid. Les chasseurs doivent localiser, ranimer et ramener au point d’évacuation des colons dispersés un peu partout sur la carte. Le monstre de son côté doit les tuer. L’équipe qui s’est occupé du plus de colon gagne la partie. (vidéo explicative en anglais)

Défense

C’est la dernière manche. Les colons ont décidés d’évacuer Shear. Le vaisseau mère n’a plus qu’à finir de remplir ses réservoirs avant de partir. Les pompes sont protégées par des champs de forces alimentés par deux générateurs. Le monstre à la tête d’une armée de sous-fifres (encore des Goliath niveau 1) doit détruire les générateurs pour faire exploser le vaisseau. Les chasseurs doivent les défendre jusqu’à la fin du plein ou tout simplement, descendre le monstre. (vidéo explicative en anglais)

Conditions de victoire d’une partie en mode Evacuation

Pour se faire une idée de la subtilité du jeu, il est important de comprendre que le fait de gagner ou de perdre une manche ne vous fait pas cumuler des points qui définissent le vainqueur de la partie. Avoir remporté 3 manches sur 5 ne fait pas de vous le grand gagnant.
Seule la dernière carte, le mode Défense, est décisive. Vos succès sur les quatre premières cartes auront des répercussions sur les cartes suivantes. Ainsi le monstre endommage le générateur du barrage sur la première map, lors de la manche suivante, certaines parties de la zone de jeu seront recouvertes par les eaux, rendant la traque des chasseurs plus difficiles ; si ce sont eux qui l’emportent, les barrières d’enceintes seront activées rendant l’accès à l’armurerie plus difficile pour le monstre, etc.
A n’en pas douter, aucune partie d’Evolve ne ressemblera à la précédente !

2K_Evolve_evacuation_info_fr

Pour ma part, Evolve s’est révélé un très grand moment de jeu coopératif online, grâce à son gameplay asymétrique et son parfait dosage de compétition et de difficulté. Encore une fois, il s’agit ici aussi bien de prendre des décisions tactiques que d’avoir de bons réflexes et une bonne maîtrise de ses armes.

J’aime particulièrement l’idée que les gens qui ne supportent pas la vue FPS ou qui n’aiment pas les jeux coopératifs pourront autant s’éclater sur Evolve que leurs petits amis aux goûts différents.
Si les sensations ressenties lors de la démo se confirme à la sortie du jeu, Evolve pourrait bien se révéler être un très bon candidat pour les compétitions d’e-sport.

Pour ma part, j’ai déjà commencé à monter ma team PC pour bourriner du monstre. Au plaisir de vous croiser sur Shear donc !

Un jeu de : Turtle Rock Studios
Editeur : 2K Games
Date de sortie en France : 10 février 2015
Support : Xbox One, Playstation 4, PC
Prix : à partir de 35€

Et pour les plus flemmards et autres adeptes du TL;DR, le résumé des deux parties de cette preview d’Evolve en vidéo :

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. [Preview] Evolve - Partie I - Personnages et environnement - Plopisation - […] j’ai encore beaucoup de chose à raconter donc rendez-vous demain pour la seconde partie et plus de détails sur…

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.