Pokemon Go – La chialance

Hier matin, les gamers de la toile se sont affollés à l’annonce de Pokémon GO, le jeu mobile en réalité augmenté avec des pokémons dedans.

pokemon_go_logo_rgb_900px_150ppi

Si vous ne connaissez rien à la réalité augmentée, imaginez regarder le monde à travers l’écran de votre téléphone quand il est en mode « prise de photo » et voir afficher à l’écran, PAR-DESSUS les immeubles et les gens, des informations à l’écran. C’est la réalité mais augmentée d’informations supplémentaires et si vous vous déplacer, grâce à la technologie GPS, les informations affichées bougent et défilent comme si elles étaient réellement collées aux éléments du monde réel.

Ça peut être pratique pour trouver la poste la plus proche mais ça peut s’avérer carrément passionnant ou ajouter surtout de fun à la vie quand c’est dans le cadre d’une rechercher culturelle ou d’un jeu. Parce qu’on pourrait alors se balader dans Paris et découvrir à quoi ressemblait vraiment la Bastille ou alors suivre des traces étranges sur le pavé et, au détour d’une rue, tomber sur un démon de 3 mètres de haut !
Et bien tout ça existe déjà (sans les démons) et il y a même un jeu en réalité augmentée qui fait un gros carton sur la planète : Ingress.

L’avantage de ce genre de jeu, c’est que tata Josiane ne risque pas de vous dire que le jeu vidéo ça vous garde seul enfermé chez vous parce qu’Ingress vous force à vous balader et vous encourage à rencontrer d’autres joueurs.

Je vous parle entre autre d’Ingress parce que le jeu a été développé par Niantic, Inc., start-up issue de Google et que ce sont ceux-là même (Niantic, pas Google hein) qui développent Pokémon GO et que forcément ce sont les mêmes techniques qui seront utilisées.

Grâce à Pokémon GO, les joueurs pourront découvrir, attraper, échanger et combattre des Pokémon dans le monde réel en utilisant leurs données de localisation. L’expérience de jeu Pokémon GO dépasse les limites de l’écran du téléphone : les joueurs exploreront leur environnement, leur région et le monde entier pour découvrir des Pokémon avec leurs amis et d’autres joueurs.

Pour ma part, je me suis remise à Pokémon en Mars dernier avec Pokemon Saphir Alpha et si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous êtes probablement au courant que je suis devenue complètement accro aux adorables monstres de poche… :love:
Ce qui est assez étrange parce que je ne garde pas un bon souvenir de ma précédente expérience sur Pokémon Noir que j’avais laissé tombé comme une vieille chaussette sale au milieu d’un grotte que je n’arrivais pas à passer même après une session de grind intensif . Mais si les bases du jeu n’ont pas changées, les courbes de difficultés ont été lissées, rendant la progression dans le jeu vraiment fluide et dans Saphir Alpha, j’arrive même à prendre du plaisir à enchaîner les combats.
J’ai été agréablement surprise et je suis maintenant complètement conquise, à tel point que je viens d’acheter la version précédente du jeu, Pokemon Y pour prolonger l’aventure et peaufiner ma collection de Pokémon.
Bref, inutile de préciser qu’avec un tel degré d’addiction, j’attendais avec impatience une nouvelle annonce jeux vidéo concernant la licence.

Et depuis ce matin, depuis que j’ai vu la bande-annonce de Pokemon GO, je chiale.
Je chiale à grosse larmes.
De désespoir :

Parce que moi, je voulais une nouvelle version pour ma console, un jeu qui aurait bénéficié d’une New 3DS XL édition collector, me donnant l’excuse parfaite pour m’acheter une nouvelle console et ainsi remplacer ma 3DS mourrante. :*(
Moi je ne voulais pas d’un jeu sur mobile qui pompera jusqu’à la dernière goutte de ma batterie chaque jour que Dieu fait.

Je chiale parce que je me connais. Parce que je suis faible et que je sais que je vais crapahuter à travers tout Paris pour trouver de nouveaux Pokémons et affronter d’autres joueurs.
Je chiale parce qu’il n’y a pas de date de sortie et que 2016, ça peut aussi bien vouloir dire Janvier que Décembre…

Et surtout, je chiale parce que je vais me retrouver à porter un ridicule bracelet Navi-dex Pokémon GO Plus qui vibrera à mon poignet quand je passerai à proximité d’un pokémon planqué derrière un abri bus. Ca va rallonger de beaucoup les trajets en trottinette tout ça hein…

pokemon_go_plus_product_image_with_strap

Les joueurs pourront enrichir leur expérience Pokémon GO en utilisant un appareil novateur appelé le Pokémon GO Plus, même lorsqu’ils ne regarderont pas leur téléphone portable. Appuyer sur un bouton du Pokémon GO Plus permet d’effectuer des actions de jeu simples, comme capturer un Pokémon. Développé et fabriqué par Nintendo Co., Ltd., le Pokémon GO Plus se connectera aux téléphones via Bluetooth, et indiquera aux joueurs certains événements, tels que l’apparition d’un Pokémon à proximité, en vibrant et clignotant.

Bref, je chiale parce que le nouveau concept de Nintendo et de la Pokémon Company est diablement génial et que je vais plonger les deux pieds dedans dès l’année prochaine.

Du coup, je chiale. Je chiale tout ce que je peux avant de me mettre à courir en hurlant « attrapez-les tous, POKEMON ! »

Désolée, cette video m’a VRAIMENT fait rire. Longtemps.

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

3 Comments

  1. C’est pareil pour moi, mon téléphone portable étant trop vieux, j’ai craqué. Je me suis acheté un smartphone fin août et je m’y suis mis.
    (Pas sûr que je me prenne la montre, par contre, car activer les pokéstops fait partie du plaisir, pour moi. Aucune envie de payer 40€ pour qu’une machine le fasse à ma place.)
    La vidéo m’a fait rire, mais mon dieu l’enchaînement des mots est atroce. ^^

    Post a Reply
  2. Mais non, ça va être cool, tu verras 😉

    Post a Reply
    • C’est bien ça le problème!
      Ça va être SUPER cool, je serai donc OBLIGÉE de m’y mettre ^^

      Post a Reply

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.