Genre, jeux vidéo, sexisme et culture geek

Bon, suite au colloque sur le genre et le jeu vidéo qui a eu lieu il y a presque 3 semaines (non, je ne suis pas DU TOUT à la bourre dans les publications !)  je voulais faire un billet sur le genre dans les jeux vidéo, vu l’énorme brainstorm qu’a provoqué dans mon esprit malade cette rencontre  qui s’est tenue à Lyon. Sauf que… Sauf qu’un twitt m’a orienté vers le blog et m’a mise face a la dure réalité : des gens ont déjà rédigé cet article avant moi et ont sans doute fait mieux que ce que je m’apprêtais à pondre… Du coup, pour tout comprendre du sujet, il suffit d’aller lire l’article sur le blog jeux vidéo du monde. Pour ma  part, je me contenterai de vous indiquer le résumé des livetweet par Moossye, particulièrement ceux fait lors de la conférence The Survival Horror: a perfect video game genre for a study of gender donnée par Bernard PERRON:  en résumé, le propos était « comment est-on passe de jeux complètement neutres dans le traitement des personnages quelque soit leur sexe, a des personnages des plus caricaturaux et des situations surréalistes (cf. la référence a Claire Redfield) ». Hyper intéressant et surtout surprenant, je ne verrais plus jamais la série des Resident Evil de la même façon ! Pour moi la prochain challenge c’est de me pencher sur la représentation de la virilité dans Silent Hill. J’adore cette série, et les personnages masculins des deux premiers épisodes, cette étude sera peut-être l’occasion pour moi de comprendre pourquoi. Du coup, un sujet en entrainant un autre, les propose et questionnements féministes ont fait une entrée en force dans ma timeline Twitter et j’ai trouvé pas mal d’articles ou de référence au traitement imposé à la femme et son image dans notre culture du divertissement, jusqu’à avant d’en arriver à la plus criante des illustrations :

Les personnages de avengers, se contorsionnant pour, eux aussi, montrer à la fois leurs visages, leurs torses ET leurs fesses

Pour les anglophones, je conseille aussi cette petite merveille de réflexion sur le sexisme dans le cultures geek.

(et un petit lien bonus vers un article qui ma vraiment touchée le témoignage d’un homme féministe… Et il semble bien que ça ne soit pas facile tous les jours !)

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

2 Comments

  1. Article bien sympa, j’ai bien aimé l’article sur Silent Hill !

    Post a Reply
  2. Salut,

    Merci pour le lien, j’apprécie.

    Par ailleurs, je joue (et surtout jouais) assez régulièrement donc le sujet m’intéresse, je me suis déjà beaucoup posé la question.

    Merci =)

    Romain

    Post a Reply

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.