Moi, Diraen, geeke (et pas geekette !)

(Ca m’a juste pris un an pour finaliser cet article pour le simple et bonne raison que ma vie pro et ma vie de blogueuse étaient, jusque là, bien étanches et séparées. Mais comme aujourd’hui l’article n’est plus dispo sur le site de France-Info et que grâce à une magnifique manip’ sur le fichier audio, je continue à rester « seulement » Diraen, ben je peux le partager avec vous ! Et me souvenir avec nostalgie que l’année dernière j’arrivais encore à jouer 18 heures par semaine… )

Non d’une crotte de biquette !
Je suis une geeke ! Pouet alors !

Bon pour bien tout comprendre il faut remonter un an en arrière.
Pour coller à l’actualité du moment, France-Info était à la recherche d’une joueuse. Si elle bossait dans le milieu du jeu vidéo, c’était parfait.
Car le 28 octobre 2010, il y a un an et un mois tout pile donc, nous étions à  la veille de la première édition de la Paris Games Week, alors oui, je collais plutôt bien au profile.

J’ai donc passé 45 minutes très sympathique avec Helène Lam-Trong mais en découvrant le portrait diffusé par ma radio favorite, je me suis demandée ce qui s’était passé :p (enfin si, j’en ai une petite idée…)

Écoutons donc le-dit portrait sonore :
Portrait de Diraen pour France-Info

D’abord parce que je ne suis pas une geekette : je ne vais pas relancer ce fucking débat sur le mot à utiliser pour définir les gens de mon espèce de sexe féminin, débat qui a assez fait couler d’encre… Mais zut ! Je ne suis pas une geekette ! Je ne suis pas une geekette vivant une amourette, dans sa maisonnette et aimant pousser la chansonnette… Ma vie n’est pas mini, ni mignonette.

Ma vie et moi avons une taille normale donc je suis une Geeke.
Et le plus étonnant dans tout ça, c’est que Hélène n’a jamais utilisé ce mot avec moi. Au contraire, elle m’a qualifiée de geeke, donc je ne sais pas d’où est sortie cette terminologie horripilante.

Et puis Sempaï ne déteste pas les jeux vidéo (il n’y a qu’à voir la bataille que c’est en ce moment pour savoir qui ne nous deux jouera à Assassin’s Creed Revelation…), c’est juste un être humain normal, un peu joueur, mais qui refuse de voir son salon se transformer en musée du jeu vidéo.

Et la localisation, ce n’est pas juste traquer les références culturelles dans le texte original, mais c’est pas grave…

Mais sinon c’était classe de passer à la radio l’année dernière ! :lol2:

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

3 Comments

  1. @Nalexa : Ahahah ! C’est vraiq ue toi, t’avais eu droit à cette info en « exclu » l’année dernière ! 😀

    @Laderkan : Ravie de te voir dégager ce geekette de ton pseudo. Parce que autant y’a des fillettes qui méritent le terme geekette, autant à toi, ça n’allait pas 😉

    Post a Reply
  2. Comme quoi c’est une préoccupation du moment ce fameux terme « Geekette » ! Je l’ai enfin lourdé de mon pseudo Twitter ce week-end (oui, il était temps) pour quelques raisons supplémentaires.

    Malgré tout, CLASSE le passage à la radio ! Même si tout a été déformé, évidemment…

    Post a Reply
  3. Ah j’avais oublié cette interview 🙂 Merci de me refaire rire un peu !

    Post a Reply

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.