Le syndrome du bateau ivre

Ca fait maintenant une semaine que j’ai disparu de notre beau village global numérique (oui, je parle d’internet). A part quelques twits de désespoirs, envoyés depuis la salle d’attente du médecin, c’était le calme plat.

En fait, il m’est arrivé un truc super désagréable : Il y a 8 jours, je me suis réveillée avec des vertiges de fou, genre bonne grosse cuite.
Le souci c’est que j’étais complètement sobre. 0_0
Je me suis donc trainée jusque chez le médecin qui, à part ânonner « surmenage » et « stress », était bien incapable de me dire ce que j’avais.
Je suis donc rentrée chez moi, scotcher sur le canapé, en sachant pertinemment que je n’étais ni stressée, ni surmenée.

Samedi, les vertiges étaient moins violents mais j’avais l’impression d’être sur un bateau, soumise à un roulis permanent.
Et j’avoue que je suis bien content que de ne pas être sujette au mal de mer, sinon je pense que j’aurais passé les 5 jours suivants au-dessus des toilettes…
Par dépit, et parce que franchement je me faisais chier chez moi, incapable de lire, regarder la télé ou de jouer, je suis retournée au boulot.
La belle idée de merde…

le bateau ivre toile de Laszlo Mindszenti

Parce que non seulement, j’ai été d’une efficacité toute relative au boulot, mais en plus, soumise aux roulis du bateau dans ma tête et à la joie des heures de pointes, j’ai fini par faire une crise de panique dans le métro au retour.
En désespoir de cause, j’ai filé chez un autre médecin, conseillé par une collègue.
Le verdict est tombé au bout de 5 minutes : Vertige paroxystique positionnel bénin.
Le truc qui peut arriver à n’importe qui, n’importe quand.

En gros, de petits cristaux se sont formés et se sont déposés dans le système vestibulaire de mon oreille interne, perturbant complètement mon équilibre.
C’est tout con hein…
Et ce qui l’est encore plus, c’est qu’une simple manip kiné (basculement  sur le côté suivi d’un mouvement de la tête rapide) plus tard, le médecin m’a renvoyée chez moi en me disant que ça irait mieux rapidement.
Et effectivement, deux heures plus tard, je pétais la forme. Plus de roulis, plus de bateau, rien.
J’ai passé 6 jours en enfer à cause de tout pitit, pitit cristaux minuscules…
Les boules hein…

Et voila pourquoi il n’y a pas eu de billet depuis jeudi dernier, que je ne vous ai pas donné mon avis sur les conf’ constructeurs de l’E3 et que je ne vous ais pas raconté comment la Geek So’In était sympa.
Et franchement vu comme je suis vidée, je ne suis pas certaine d’écrire ces billets tout de suite, ni même un jour…

Crédits Image : le bateau ivre toile de Laszlo Mindszenti

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

7 Comments

  1. Et tout cela à cause de petits cristaux … VDM !

    Post a Reply
  2. @masa : et chambouler est un faible mot hein. C’était l’agonie totale pendant 6 jours 🙁
    @iztkomb1 : et qu’on se dit qu’un BON médecin, ça n’a pas de prix !
    @kupow : méééheuuuu ! Ca fait zouli en bouchon d’oreille !
    @Scoretwo : non mais c’est fou hein ! Ce truc du kiné magique, ça me bluff !
    @Nalexa : j’aurais préféré continuer à ignorer ce zoli nom hein :p

    Post a Reply
  3. Quel joli nom de maladie !
    Comme quoi c’est utile parfois de voir un autre médecin que l’habituel …

    Post a Reply
  4. J’ai vécu la même chose il y’a quelques années de cela, même que je voyais également le monde tourner autour de moi. Malade plusieurs jours et après kiné c’était résolu, très désagréable!

    Post a Reply
  5. Je t’avais bien dit de pas te coller des materias dans les oreilles! 🙂

    Post a Reply
  6. C’est clair que c’est dans ces moments là qu’on se dit que comme toute machinerie complexe, le cors humain n’est que très peu de chose !!
    En tout cas, content que tu ailles mieux !!

    Post a Reply
  7. Le principal c’est que tu te sent beaucoup mieux maintenant. Comme quoi, un rien peut chambouler notre existence!
    Au plaisir de te lire.:-)

    Post a Reply

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.