I have a dream….

… c’était bosser dans le jeu vidéo. Alors pour certains ça peut paraître puérile mais c’est un milieu de Travail (:p) que j’ai pu tester et qui me plait. Le problème ? C’est que les candidats sont nombreux et les places sont chères.

Le 21 juillet 20 juin, je sortais d’un énième entretien, qui de mon point de vue s’était bien passé, sauf qu’au moment de quitter le bâtiment, un des deux recruteurs me dit « ton profil est sympa mais ton anglais est vraiment extrêmement juste.
Ta compréhension ça va mais l’expression pas top ».
Ouéééééé, en même temps, j’ai envie de dire que forcement au bout de 14 mois au chômage, l’anglais, je me souviens plus trop comment ça se pratique… Et c’est pas faute de mater des séries en VO pourtant. Le problème c’est que même si je parle à la télé, c’est pas elle qui me reprendra…

Inutile de se mentir, je suis sortie bien déprimée.
Donc ma moitié, pour me consoler, m’emmène faire une bouffe.
Et là, commence à m’expliquer la vie, la vraie.
Oui parce que moi, c’est un peu Dreamland, les gens sont gentils, la vie est belle et tutti quanti.
A la fin de ce repas (pas mauvais d’ailleurs) j’en étais arrivée à la conclusion que les rêves c’est joli dans la tête mais dans la vie faut faire des concessions.

Dans mon cas, je venais d’accepter l’idée que le jeu vidéo ce n’était pas pour moi et que je devais me mettre à rechercher dans un domaine un peu moins « fun » et plus « porteur ».

En rentrant chez moi, un peu aigrie, un peu blasée, je regarde mes mails – la FNAC, orange, billetreduc et une occase en or de pouvoir allonger mon pénis…
Par acquis de conscience je regarde mon dossier « spam » et je souris jaune à la vue du mail intitulé « promesse d’embauche ».

Bon ça m’a pris au moins 5 minutes pour percuter mais….
J’AI UN JOB ! ASSISTANT CHEF DE PROJET !

Depuis le 2 juillet dernier, je suis en CDD pour 4 mois pour une boite qui fait de la localisation (traduction) de jeu vidéo. Les locaux sont au cœur de Paris, près du Louvre.
Mes collègues sont super sympa, je suis à 20 mn en métro de mon taff (un luxe à Paris), et par le dieu et la déesse : ce que mon taff me plait ! C’est hallucinant !

J’aimerais raconter tout ce que je fais mais chuuut c’est secret 😉

En tout cas, à tous les loulous qui cherchent désespérément du travail, haut les cœurs ! Ça n’arrive pas qu’aux autres !

Et bonne rentrée à tous !

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

6 Comments

  1. Félicitations, Diraen !!
    tiens, toi aussi le monsieur de scanblog t’as invité à la soirée Fragdolls ? Je serai la représentante de l’Archipel là-bas, ça serait sympa qu’on s’y croise !

    Post a Reply
  2. [UBISOFT – Invitation VIP à une soirée GAMEUSES avec les FragDolls]

    Bonjour,

    Nous vous proposons une soirée VIP jeux vidéo avec les Fragdolls le Jeudi 13 septembre 2007 de 19h à 21h à Paris.

    Si vous êtes intéressée par cette invitation, vous pouvez me contacter sur mon mail : bricedumontet@scanblog.com

    A bientôt

    Brice Dumontet
    SCANBLOG
    Observatoire et accélérateur d’image sur Internet
    110 rue réaumur 75002 PARIS
    Tél. : 01 42 33 71 86
    http://www.scanblog.com

    Post a Reply
  3. Merci Cat !

    Ps : J’ai uploadé la version sans les fautes de frappe et d’orthographe. Mes sincères excuses aux gens qui ont saigné des yeux à la lecture de ce billet…

    Post a Reply
  4. J’ai beaucoup aimé ce petit récit, franchement ça vaut le coups de vérifier dans ses spams de temps en temps !

    Bravo Diraen ! GG !

    Post a Reply
  5. boarf tu sais, juillet, juin, quand on est au chomage tout ca c’est pareil….

    Post a Reply
  6. Tu t’es pas trompé sur les dates ?

    « Le 21 juillet, je sortais d’un enième entretien »

    Depuis le 2 juillet dernier, je suis en CDD

    Post a Reply

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.