[Humeur] Spider-Man New Generation annonce son casting et fait pleurer les geeks

[Edité le 16 novembre 2018 à 11h50]

Il me fallait bien au moins une grosse colère pour reprendre la plume.

Mardi, Stan Lee est décédé. Un homme important de la culture geek, un bâtisseur de l’univers geek, le geekdom.
Mauvais timing pour Sony Pictures qui avait décidé d’annoncer le casting français pour le film d’animation Spider-Man : New Generation.

?SURPRISE?@StephaneBak, @Camelia_Jordana, @_OlivierGiroud_ et @kimpembe_3 sont les Super-Voix de doublage de l’événement familial #SpiderManNewGeneration, le 12 décembre au cinéma. pic.twitter.com/hSaYJ4Zk3H

— Sony Pictures France (@SonyPicturesFr) November 12, 2018

Soit, Stéphane Bak, acteur et humoriste, Camélia Jordana, actrice et chanteuse, et…. Olivier Giroud, et Presnel Kimpembe, footballeurs !

Et soudain c’est le drame…

… ma timeline Twitter est pleine de gens offusqués qu’on laisse des non-professionnels doubler un film d’animation.

Au début, j’ai ri.
Ces gens me faisaient penser à ceux que j’ai écouté pendant des années m’expliquer que, quand même, mon job avait l’air sympa mais qu’ils n’étaient pas la cible parce que EUX, ils ne consommaient leurs jeux et leurs films qu’en VO. Par respect pour l’œuvre originale.
Des gens qui lorsque je leur expliquais que c’était une bataille permanente pour obtenir des équipes de développement un minimum d’intérêt pour le choix casting des voix françaises me disaient « ouais enfin ça serait pas mieux et moins cher d’abandonner la version doublée et que tout le monde joue en anglais ? parce que bon, la VF, dans les jeux ou dans les films, c’est toujours de la merde ». Des gens à qui lorsque j’expliquais que doubleur c’était compliqué, c’était un métier, et qu’un bon doubleur c’était pas facile à trouver et précieux me répondaient « ouais enfin quand même, la VF c’est presque toujours merdique ».

(Un jour peut-être je vous expliquerais pourquoi historiquement et culturellement, la France est un pays de doublage, mais ce n’est pas le propos ici.)

Ces mêmes gens étaient en train d’affirmer que c’était Stan Lee qu’on assassinait une seconde fois.
Alors que je suis à peu près sûre que ce vieux monsieur aurait aimé l’idée qu’un maximum d’enfants aient accès aux aventures de l’homme araignée même avec un bouffon vert doublé par un footballeur.

Parce que soyons pragmatique, de mon point de vue ce casting s’adresse clairement aux enfants et aux ados, particulièrement avec deux vainqueurs de la coupe du monde au casting…

Et ce qui me sidère ici, c’est que ces gens qui ont toujours considéré le doublage avec mépris, soudain parce qu’un film les intéresse, touche à leur affect, s’offusquent de ne pas le voir bénéficier du casting de leur rêve et ils se posent soudain en grand défenseurs de la qualité des doublages.

Avec cet argument masse « non mais c’est pas parce que c’est destiné aux enfants qu’il faut leur servir de la merde ».

Ah bon ? Vraiment ?

Non parce qu’ici on parle d’un film d’animation. Un truc qui d’habitude n’intéresse personne. Parce que si vous n’êtes pas parents, je vous mets au défi de me citer le dernier film d’animation (hors Disney, hors adaptation de jeu vidéo et hors productions japonaises) dont vous avez entendu parler dans les médias. Ben ouais hein, l’animation c’est un truc pour les gosses. Un sous-genre. Même pas une sous-culture. On s’en fout.

Mais du coup, je peux vous assurer que ça fait un moment qu’on leur sert de la merde à nos gosses, et ce dans la plus grande indifférence.

Est-ce que toutes les stars se valent ?

Ça fait bien longtemps pourtant que les films d’animations se séparent en deux catégories : soit doublés par des professionnels (normal), soit par des « stars ». Avec tous les guillemets que ça mérite. Parce qu’on est passé des stars de cinéma durant les années 80-90, (des acteurs dont le métier est d’interpréter des personnages (chez Disney, Micheline Dax, Roger Carrel, Jean Piat, Jean Reno, Mathilda May, etc.)) à des humoristes/acteurs à la fin des années 90 (Patrick Timsit, José Garcia) pour voir arriver dès le début des années 2000 de pures humoristes. J’ai pas vraiment été convaincue par Jamel et Malik Bentalha dans Monstres Academy par exemple.

Alors puis bon, tant qu’on y était, on a aussi proposé le job à des chanteurs. Alors soit, Charles Aznavour fait un très bon Carl Frericksen dans Là-Haut, mais n’est pas Henri Salvador qui veut… le saviez-tu que Maya l’abeille, en français c’est Jennifer ? Que « les trolls » c’était doublé par Louane et M Pokora ? Ben non, parce que c’est pour les enfants, donc tout le monde s’en fout.

Rendu là, les youtubeurs sont de la partie, eux aussi, entrés dans la danse, avec par exemple Squeezie et compagnie au doublage de Rachet & Clank – le film ou de Bob l’éponge, ou Enjoyphoenix dans le monde de Dory (si, si) ou des gens dont j’ai oublié le nom au casting des Tortues Ninja 2.

Et quand Teddy Riner, sportif de métier aux dernières nouvelles, a débarqué pour faire le doublage de Lego Ninjago, puis de Zootopie, je n’ai entendu personne s’inquiéter de la qualité des doublages qu’on proposait à nos enfants.


Alors est-ce que qu’aujourd’hui on peut vraiment s’offusquer d’avoir des footballeurs au casting de Spider-Man ? Après tout, ils avaient déjà commencé avec Lego Batman l’année dernière…

Car oui, si on s’engage sur cette pente savonneuse, en termes de version française, on laisse nos enfants s’enfourner de la merde sans s’en rendre compte depuis pas mal de temps déjà, hein. (Enfin surtout vous, parce que moi pour le coup, je surveille). Avec cette bonne excuse que même si le doublage n’est pas terrible, ça n’empêche pas les enfants d’aimer. Super.

Cette indignation sélective me gêne, car elle sous-entend une classification en « bon » et « mauvais » dessin-animés. Elle sous-entend aussi que si la VF des « mauvais » est nulle, c’est pas bien grave, les gamins n’y sont pas très sensibles. Alors que cette mise en péril de la qualité devient scandaleuse quand elle concerne les « bons » dessins-animés. Alors que non, ça devrait nous révolter pareil. D’autant plus quand on sait que le (bon) goût et l’esprit critique, ça s’apprend, ça n’est pas inné et il faut y éduquer les plus jeunes.

Pourquoi tout le monde veut des stars au casting ?

Parce qu’on a, à ma gauche, des équipes marketing qui se disent que c’est plutôt simple de dépenser le budget communication dans le cachet d’Olivier Giroud : ça garantie d’être mentionné dans la presse généraliste. Et, à ma droite, une partie du public qui est tellement « exigeante » qu’elle ne regarde ses films QUE en version originââââleuuuue et n’a aucune idée de l’état du paysage du doublage aujourd’hui.
Et qu’au milieu, on a d’un côté des médias qui sont incapables de parler d’une production animée s’il n’y a pas une star au casting et, de l’autre, des critiques qui ne mentionnent JAMAIS la qualité des doublages, sauf quand ils sont atrocement mauvais.
Pourtant, si on avait l’habitude de systématiquement lire ne serait-ce qu’une ligne sur le doublage dans les critiques ciné, même quand il ne s’agit pas de personnalités connues, et ce, au même titre qu’on analyse la direction artistique ou la qualité de l’animation, je suis convaincue que les équipes marketing y réfléchiraient à deux fois avant de coller n’importe qui en cabine devant un micro.

Mais comme ça n’a jamais intéressé personne, aujourd’hui on a des footballeurs au casting. Et d’excellents doubleurs professionnels qui vont pointer au chômage.

Donc moi j’ai comme une grosse envie de dire « on l’a bien cherché en même temps et c’est bien fait ! ».

La VF de Spider-Man New Generation est-elle si mauvaise que ça ?

Pourtant je ne suis pas aussi amère que les fans de Spidey à l’annonce du casting. D’abord parce que personne ne l’a vu en VF ce film ! Et que du coup, ça veut dire qu’il y a encore un espoir.
Car je sais qu’un bon doubleur va souvent de pair avec un bon directeur de voix, et qu’avec un peu de chance, celui qui s’occupera de nos footballeurs sur Spider-Man : New Generation arrivera à obtenir quelque chose d’une qualité pas trop mauvaise… En tout cas, sur cette bande-annonce, rien de scandaleusement mauvais.

Après tout, je n’aurai pas parié un copeck sur lui et pourtant Franck Dubosc s’en sort bien en Marin, le papa de Némo.

Mais je ne peux pas m’empêcher de réaliser qu’aujourd’hui, si je ronronne en entendant la voix de Richard Darbois, c’est parce qu’il est pour moi à la fois Le Génie et Buzz l’éclair, et ça me chagrine un peu de me dire qu’en 2048, lorsque nos enfants auront sans doute, eux aussi, des souvenirs émus de leurs dessins-animés d’enfance, ça sera en écoutant sur RMC Antoine Griezmann nous raconter comment c’était la coupe du monde en 2018.

En attendant, je m’impatiente de voir Emmanuel Garijo, Paolo Domingo ou Emmanuel Curtil taper la balle sur la pelouse du Stade de France pour le prochain PSG / Arsenal parce que « c’est fun » ou que « c’est un rêve de gosse » …

Ah.
Si.
Un dernier truc :

J’en peux plus d’entendre des « franchement, il faudrait interdire le doublage, c’est toujours mauvais ».
J’aime regarder mes films et séries en VO, c’est certain, mais je regarde souvent ce que donne la VF par « conscience professionnelle ». Et même si j’ai souvent tendance à préférer la VO, j’ai un profond respect pour le boulot que représente le doublage d’une œuvre et surtout, je n’ai aucune condescendance envers ceux qui regardent des choses en VF.
Par confort, par paresse, par habitude ou par nécessité.
« Franchement, il faudrait interdire le doublage, c’est toujours mauvais ».
Je hais cette phrase, elle me donne envie de mordre ceux qui la prononcent.
Parce que tout le monde n’a pas le niveau pour suivre un film en anglais ; parce que tout le monde n’a pas les capacités de lire des sous-titres ; parce que les enfants ont aussi le droit de regarder des productions étrangères. Pour toutes ces raisons et bien d’autres la VF est nécessaire.
Mister Fox l’explique très bien dans sa vidéo 

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.