[Podcast] Positron – De l’envie et de ses particules constitutionnelles

On m’a trop donné bien avant l’envie (…)
Qu’on me donne l’envie, l’envie d’avoir envie…

écrivait, en 1986, la nouvelle personnalité préférée des français, Monsieur (avec un « M » majuscule) Jean-Jacques Goldman

Il a fallu attendre 2013 pour que Patrick Beja, l’un des précurseur des podcast français avec Azeroth.fr puis Le Rendez-vous Tech, réponde à cet appel désespéré avec Positron, le nouveau podcast lancé cet été. Probablement une façon de passer de tourner la page après la triste disparition de Nowatch, qu’il avait co-fondé.

Sur le même modèle que ce cher Appload (podcast dédié aux applications smartphone/tablettes), Positron se propose de vous aider à effacer définitivement de vos vies ces fameux moments où, vautré sur le canapé, la main molle sur la télécommande, vous grognez « punaise, je me fais chier… Et en plus, y’a rien à la tele« .
Désormais, vous lancez Positron, vous écoutez les recommandations des chroniqueurs (qui changent tous les deux mois) et vous choisissez vos armes pour terrasser l’ennui. Et le tout à moindre coût puisqu’il s’agit ici de mettre en lumière des produits disponibles depuis un certain temps, donc facilement accessibles.

Alors ça fait presque un an que je n’écoute/regarde plus de podcast. J’ai un dossier qui bouffe une place démentielle sur mon pc de « podcast à écouter/regarder/voir prochainement ». Sauf que j’ai décroché pour cause de surcharge de travail en janvier 2012 et qu’avec l’arrivée de Mini-plop, ça ne s’est pas arrangé.

Mais alors, comment ai-je découvert Positron me direz vous ?
Hé bien, je suis fan de Lilo et Stitch. Surtout de StitchMais genre complètement fan. Alors du coup, quand j’ai vu passer un twitt mentionnant le 42e classique d’Animation Disney (42, oui, ceci explique sans doute cela) sur Twitter, je n’ai pas regardé d’où ça venait, de qui s’était, pour quoi s’était, j’ai juste cliqué.

Et je suis donc tombée sur Positron, le nouveau podcast de Patrick donc, l’homme qui m’a fait aimer le podcast.

Positron c’est un nouvel épisode  toutes les deux semaines, le jeudi et des intervenants qui changent tous les deux mois, donc ça fait des sortes de mini quadrilogues, tétralogies, arcs, saisons et si tu sais compter ça fait six teams par an. La première « saison » s’étant achevée il y a deux semaines, la team une composée de Jérôme Keinborg (ex-Nowatch, ex-Scuds, actuel Apploadeur entre autre chose) et William Abisror (Fondateur et Animateur de Will&Co) on découvrira la team deux cette semaine, jeudi donc.

J’ai tout de suite accroché à Positron pour deux raisons principales :

– c’est court. pour moi qui manque de temps et qui ait la capacité de concentration d’une huitre, c’est plus qu’apréciable

– les produits culturels listés sont variés, tout comme les intervenants et je trouve toujours un truc sympa à découvrir, même si j’ai des goûts assez « particuliers » et tranchés.

Je souhaite donc une longue vie à Positron et je vous invite à suivre le podcast directement sur Itunes ou en streaming sur Frenchspin.

 

 

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

1 Comment

  1. les produits culturels listés sont variés, tout comme les intervenants et je trouve toujours un truc sympa à découvrir, même si j’ai des goûts assez « particuliers » et tranchés.

    Post a Reply

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.