[Comics] Deadpool – Une Affaire Épouvantable

J’ai un peu hésité sur quel sujet choisir pour mes premières Plophrases à partager avec vous, j’ai pensé à Scandal – saison 4 que je suis en train de regarder, à Final Fantasy XIII que je suis en train de faire sur PS3 avec 5 ans de retard pendant que ma PS4 dort avec les meilleurs jeux du moment à coté de sa grande soeur, mais finalement, j’ai choisi un comics. Pour 2 raisons, tout d’abord parce que c’est l’une de mes (nombreuses) passions et ensuite parce que je suis absolument fan de ce personnage : Deadpool.

Si vous ne le connaissez pas, ou pas encore malgré le buzz plutôt positif la première bande-annonce du film (à sortir le 10 février 2016), il est encore temps. Comment vous dire à quel point j’ai hâte, et peur pour ce film… Et la bande-annonce irrévérencieuse et sans concession, dans l’esprit du personnage, me fait pencher du côté de l’enthousiasme!deadpool-une-affaire-epouvantable

Mais revenons à notre comics : j’ai choisi Une Affaire Épouvantable, le comics sorti en janvier de cette année, non pas seulement parce que c’est le dernier que j’ai lu parmi l’intégralité des comics sortis en français le concernant que je possède (sauf L’Effet Domino, sorti en septembre, je ne peux pas être partout! :D), mais aussi parce que dans mon logiciel où je référence tous mes comics et les note, je lui ai mis 10/10.

Oui, je spoile la fin de mon article! Mais là n’est pas vraiment la question en fait, et ma note est archi subjective (c’est le principe, souvent, vous me direz), mais pas anodine. Car en fait, si vous adhérez au personnage, il y a des chances qu’il en soit de même pour vous quand viendra le moment de le noter.

Je m’explique : Deadpool est un super-héros de Comics hors norme, différent, et assez loin des stéréotypes du genre.
La première raison est juste géniale: de tout l’univers Marvel, il est le seul à savoir qu’il est un personnage de BD !! Et il lui arrive donc parfois de casser le quatrième mur et de s’adresser directement au lecteur, quand il ne lui arrive pas, comme une fois dans une lecture, de fracasser complètement la mise en page pour en faire ce qu’il souhaite! Forcément atypique donc.

deadpool-breaking-4th-wall
L’autre raison qui fait de lui un personnage hors norme est qu’il est taré, mais complètement! Il est barré, schizophrène (parfois même avec 2 voix au lieu d’une dans la tête!), plutôt obsédé et bien porté sur la question, hyper violent, avide d’argent et hyper vulgaire. Décomplexé…à fond. Un peu la Némésis que beaucoup d’hommes n’assumeraient pas, et pourtant, ils se mentiraient à eux-mêmes…
Et le pire dans tout ça, le plus incroyable, c’est qu’il a la classe et qu’on arrive à rapidement l’adorer, vraiment… Comme le petit diablotin sur votre épaule que vous n’écoutez jamais parce que ce n’est pas bien, mais que vous aimeriez tellement laisser s’exprimer de temps en temps.
Et bien ce gars, c’est Deadpool. Il a un bon fond, il n’est pas méchant, mais il se fout de beaucoup de choses et il le fait avec de l’humour et une croustillante désinvolture.Deadpool_Women

Vous remarquez que je ne parle pas tellement du comics en question et ne vous inquiétez pas, cette lecture ne durera pas des heures. Car en fait, on ne raconte pas un comics de Deadpool car l’histoire est souvent futile pour créer des situations cocasses et des vannes à tout va. On y vient, et c’est ce qui donne ce 10 dans mes notes, j’ai ri. Mais j’ai vraiment ri et assez souvent au point d’avoir l’air un peu con à côté de ma femme qui ne comprenait que vaguement pourquoi je riais si franchement en lisant une simple BD…

Énorme cerise sur le gâteau, certaines vannes de ce comics précis ramène à mon film d’action préféré ever, et même pour le connaitre par cœur et l’avoir revu très récemment, il conserve sa place sur son piédestal : Die Hard aka Piège de Cristal. Et oui, si vous connaissez bien ce film vous n’en rirez et jubilerez que plus en lisant cette épouvantable affaire.

Comme pour tous les comics, le résultat d’une lecture dépend du personnage, de l’histoire mais aussi de l’univers dans lequel on le projette, des scénaristes (surtout) et dessinateurs qui le prennent en charge.
Evidemment, même dans ce qui est sorti en France, il n’y a pas que du caviar avec Deadpool, les 3 tomes Max par exemple sont assez moyens, le Deadpool Pulp est discutable dans la manière d’aborder le personnage mais fabuleux dans l’étude et la profondeur de celui-ci mais le reste des 18 comics que j’ai lu pour l’instant est plutôt cool ! (c’est pareil, j’en ai 26 mais je n’ai pas encore tout lu !)

deadpool-fourth-wall-breaking_2

Si vous voulez découvrir le personnage ou tout simplement lire quelques comics de lui avant de voir le film en février prochain, je vous conseille cette très bonne Affaire Épouvantable ou Mercenaire Provocateur (la planche sur Star Wars/Jar Jar Bings est juste cultissime et me fait rire à chaque fois, je vous laisse découvrir ça), les 2 meilleurs à mon gout pour l’instant…

J’ai découvert Deadpool avant même qu’on lui offre des hard cover ou de gros pavés en comics français, et Panini a vu venir le filon, avec le film en préparation depuis longtemps et le jeu (plutôt conseillé aux fans du personnage car, si en terme de gaming pur il n’y a rien de fou, c’est tout de même rare de se marrer tout seul devant un jeu grâce aux vannes du personnage que l’on joue !). L’éditeur le diffuse donc plutôt bien depuis quelques années. Cela risque de continuer, en espérant que le personnage soit aussi bien traité qu’il l’est dans la plupart des ouvrages que j’ai lu jusqu’à maintenant…

En tout cas, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenu, vous risquez de voir du Deadpool de partout dans pas très peu de temps! Et si vous accrochez à ce perso complètement cinglé, vous allez vous régaler!!!

Petit cadeau pour ceux qui l’ont loupé, la bande-annonce du film à venir le 16 février prochain, ou comment savoir en 2 minutes 50 si vous pouvez aimer le personnage ou non
(PS: Je viens de la re-re-re-regarder pour vous mettre le lien, et je me suis encore marré ! Action qui claque, vannes qui tombent juste (l’allusion à Green Lantern est collector!). Bref, je suis fan!) :

Author: Philip Aelis

DJ/Producteur depuis une dizaine d'année, Philip est aussi et surtout, un vrai geek. Jeux Vidéo, Comics, Cinéma, High-tech (enfin Apple Tech pour être précis!), tout y est ou presque... Il avait envie de partager plus que la musique et d'écrire sur ses autres passions, le voila donc dans la Plop Team!

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. Mon blog – Année 11, jour 1 | Plopisation - […] et relire les papiers, même ceux que j’ai trouvé vraiment très bons, comme celui sur Deadpool, est devenu une…

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.