Ce qui arrive aux uns a toujours des conséquences pour d’autres…

On est dimanche et le dimanche, sur canal +, il y a l’effet papillon. Le meilleur et le pire du monde :
A Naplouse, les soldats israéliens utilisent de jeunes palestiniens comme boucliers humains contre les jets de pierres, un instructeurs allemand met ses soldat en condition de tir en leur disant de s’imaginer dans le Bronx face à des afro-américains, au pakistan on fait des autodafés avec des films et des magnétoscopes américains, aux pays-bas un photographe fait défiler des gens nus dans les champs pour l’art…

Il y a le pire et le meilleur du monde, et des fois, ça vaut vraiment le détour.
Pas toutes les semaines parce que sinon ça déprime quand même…

Et sinon aujourd’hui en France on vote. Quelque soit le résultat de ce premier tour, le monde ne s’arrêtera pas de tourner, en tout cas, pas tout de suite.

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.