[Critique] L’Étrange Aventure de Mme Muir

Un post express destiné à ceux d’entre vous qui sont à Paris ce week-end et qui se demandent encore ce qu’ils vont faire de leurs soirées.

C’est très simple : courez à l’une des trois dernières représentations de L’étrange aventure de Madame Muir.
Je sors du théâtre à l’instant et j’ai vraiment passé une soirée géniale !

Et pourtant, ce n’était pas évident: seulement trois comédiens en scène, interprétants une adaptation de leur cru du roman de R.A Dick Madame Muir et le fantôme (1945), on peut dire que le pari était assez risqué…

Et pourtant, l’alchimie prend très vite.
En moins de dix minutes, j’étais dans la banlieue londonienne, bien décidée à ne pas lâcher cette madame Muir d’une semelle.

Un an après la mort prématurée de son époux, une jeune veuve, Madame Muir, se retire dans un charmant cottage au bord de la mer. Elle découvre que la maison est hantée par le fantôme de son ancien propriétaire, le capitaine Daniel Gregg…

Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte, mais tout est parfaitement huilé dans cette pièce.

La mise en scène est maligne, les personnages attachants, la musique parfaitement placée et surtout les deux comédiens principaux sont impressionnants de justesse et de naturel, ce qui n’est pas rien pour du théâtre amateur.
(Ps : si vous êtes aussi emballés que moi à la sortie, n’hésitez pas à dire à M. Coombe  que vous venez de ma part, ça lui fera plaisir.)

Pour finir, si vous pensez que j’en fais des caisses, aller voir vous-même sur billet réduc les critiques dithyrambiques des spectateurs qui en sont sortis ravis.

Sur ce, bonne représentation.

PS: pour les petits provinciaux, la troupe parle d’essayer d’aller tourner en province, alors si vous avez des bons plans à leur proposer, contactez directement la troupe des Arts Maniak.

 

L’étrange aventure de Mme Muir
création des Arts Maniak inspiré du roman de R.A. Dick / mise en scène : Alexandra Royan
avec Franck Bouhana – Daniel Gregg / Anne Guèble – Lucie Muir / Xavier Vibert – M. Coombe

affiche de la pièce de Théâtre

Théâtre Le Proscénium
2 passage du Bureau
(angle du 170 rue de Charonne)
75 011 Paris
Métro Alexandre Dumas ou Philippe Auguste (ligne 2)
Site du théâtre
Plan d’accès

Du 9 au 27 novembre 2011
Mercredi, jeudi, vendredi et samedi à 21h15
Dimanche à 17h15

TARIF
15 euros (tarif normal)
10 euros (tarif réduit & réservation)

RÉSERVATIONS
Via le Proscénium*
Via Billet Réduc*

* Attention, les sites de réservation en ligne disposent d’un nombre de places limité par représentation.
Ce n’est pas parce qu’ils indiquent « complet » qu’il n’y a plus de places, c’est simplement qu’ils ont vendu leur quota de places à tarif réduit.
Dans ce cas, contactez le théâtre pour réserver.

Author: Diraen

Pour maîtriser un peu mieux le concept de la Diraen (qui se prononce « dira haine »), il faut considérer que je suis maintenant une femme de 40 ans, qui aime tellement les jeux vidéo qu'elle travaille désormais à leur production et qui raconte sa vie ici, plus ou moins régulièrement, depuis plus de 15 ans.

Share This Post On

1 Comment

  1. Argh! Dommage, je n’ai pas vu ton post à temps. J’adore le livre et le film! Et j’aurais aimé voir la pièce…

    Post a Reply

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.