[Critique] Diversion – Glenn Ficarra & John Requa

Diversion

Note: Warner m’a convié à la projection de Diversion (titre original : Focus) au sein de leurs locaux.

Will Smith, on aime ou on aime pas. J’adhère pas toujours, mais en général je m’amuse bien avec ses films. Le thème de l’arnaque et du braquage, pareil, ça peut marcher (Ocean’s 13) et des fois ça peut être complètement naze (Ocean’s 12).

Le film pose les deux personnages principaux, fait une esquisse rapide sur le reste du casting en début de film (qui est largement ignoré par la suite), et on passe à l’explication par la démonstration. En somme, quelle est la motivation des personnages principaux: Nicky (Will Smith) est un arnaqueur accompli. Il connaît toutes les combines pour le vol à la tire, mais aussi pour la tromperie et la persuasion. Que recherche-t-il ? La richesse par des moyens détournés. Jess (Margot Robbie) est une fille qui veut être tireuse et là est tout ce qui fait le personnage. Elle n’est rien en dehors de ça, et je vais y revenir.

 

_87C5254.dng

Le déroulement du film est d’abord assez classique. On initie Jess dans la grosse combine, celle-ci se déroule et tout se termine bien. On s’attend à un twist, et il fini par arriver. Mais pas du tout de la manière dont on s’y attend. Le film étant divisé en deux parties distinctes, la structure narrative aurait pu être en crescendo complet jusqu’au final. Mais les réalisateurs ont décidé de répliquer le même schéma sur les deux parties, à quelques détails près. Ca ne se voit pas en cours de route, mais lorsqu’on s’en rend compte c’est un peu dommage. De plus seul un personnage secondaire, certes attachant malgré son humour à base de cul, est mis en avant. Plus j’y pense et plus j’ai du mal à me faire un avis définitif sur ce film.

Will Smith (Nicky) au volant d'une voiture

ça se voit pas trop, mais Nicky est au volant d’une… Peugeot ! Si, une RCZ, mais quand même, ça aurait pu être un peu plus glamour : /

Attention, du coup je vais raconter pas mal de choses sur le scénario !

Spoiler: Ci-dessous SelectionnerLire

_87C6819.dng

Donc, sympathique, avec des éléments individuels très forts, mais la mise en place de ces moments forts dure tellement longtemps que passé la première partie, ça devient un peu long. Et c’est vraiment ce que je trouve dommage. Surprendre le spectateur est toujours chouette, et souvent une opération risquée. La première fois ça marche bien, et la seconde fois la surprise est aussi présente, mais pourquoi donner cette impression de mise en place lourde et lente ? On se demande où le film veut en venir, on attend un résultat moyen et le ressenti n’est pas hyper bon. La surprise retourne cette sensation, mais on reste avec ce goût amer dans la bouche de préparation lente et prise de tête. Bref, c’est pas mauvais du tout, au contraire, mais la structure est assez chelou. Et je ne suis pas sûr que le film fonctionne lors d’une deuxième session, contrairement à Ocean’s 13 qui marche même après plusieurs fois.

Un film de : Glenn Ficarra & John Requa
Pays d’origine : États-Unis
Avec : Will Smith, Margot Robbie, Rodrigo Santoro
Durée : 105 min (1h45)
Date de sortie en France : 25 mars 2015
Vu en : VOST
Voir la bande-annonce:


Author: Monochrome

Dans la production vidéoludique le jour, et ...autre chose la nuit ! Beaucoup trop de choses à faire dans la vie, et pas assez d'heures dans une seule journée pour les faire. Je dois faire partie de ces éternels insatisfaits qui finissent par trouver le bien-être au travers d'un espresso, le matin sur son balcon. Ou en écrivant quelques lignes qui me passent par la tête.

Share This Post On

Et vous, votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.