Geekopolis vu par un vieux geek méfiant

11 Juin 2013 by L'invité du jour

Je me demande bien combien de temps va durer la tradition du Geekopolis Day… En tout cas, aujourd’hui c’est IntheBlix qui nous fait partager SA vision de Geekopolis.

Geek, Geekitude, Geekerie, Geekette, le Geek nous poursuit partout. Nouvel El Dorado des médias et du marketing (surtout du marketing), celui qui fut moqué pendant des années par ses goûts différents est devenu une mine d’or, au point que le moindre zozo avec un iBidule se définisse comme geek.

« Il a un iMachin, c’est trop un geek ! »

A l’annonce de la nouvelle convention Geek, Geekopolis, votre hôte a fait la moue. Encore un supermarché à l’attention du gogo à la recherche d’un nouveau Tee-Shirt StarWars, d’un bac à glaçon PacMan ou du DVD de son manga préféré ? Une réunion de nymphettes pré-pubères exposant 90% de leur chair aux visiteurs libidineux sous prétexte de ressembler à leur héroïne préférée en réclamant, tel le teletubbie, un gros calin gratuit ? Est il besoin de continuer l’inventaire pour vous prouvé ma méfiance (et mon sens critique totalement subjectif) ?

Metropolis - maquette de vaisseau

Jetons un petit coup d’œil rapide au programme de Geekopolis, la Nouvelle Eglise Geek (oui, je suis moqueur): Conférence sur William Gibson (tiens, c’est pas mal, ça), Table ronde sur la réalisation d’une websérie, du Tolkien décrypté par un linguiste, rencontre avec Michael Moorcock, les effets spéciaux de 2001, le robot dans les mangas, etc…et tout ça avec de l’intervenant de qualité…Vais-je être obligé de revoir mon jugement très peu partial ? Continuons la lecture : Atelier compositing, stop motion, initiation aux langues elfiques…mais c’est plutôt jouissif tout ça ! Après courte réflexion je t’ai compris et te te vois venir gentil organisateur de Geekopolis, tu vas m’attirer avec tes super conférences et ateliers puis tu vas essayer de me refiler tous tes gadgets sous licence. Tu veux défier ma volonté.
Tu veux jouer ? Alors jouons. Je ne suis pas homme à me faire avoir ainsi. Ma Carte bleue ne chauffera pas malgré tes probables efforts.
Allez, je rentre dans le temple :

Tecklab, partie de foot entre robot

Rez de Chaussée : séparé en 3 thèmes TekLab, Metropolis et Nautilus (classique mais bien senti) , le TekLab est rempli d’ahuris dans mon genre qui s’éclatent à coup de robots, retrogaming et expériences scientifiques partageant leur goût avec le chaland. Sympa, non ? Et ils n’ont rien à vendre, juste de la passion à revendre !

Metropolis - Stand de la SSF

Je passe à Metropolis et là, Paf, même topo ! Je reste une heure à discuter avec les modélistes de SSF (Studio Scale Fédération), on parle effets spéciaux, de leur superbe travail de reproduction de l’USS Discovery (2010, l’année du premier contact), l’USS SULACO (Aliens), de leur engouement… Leur sincérité est désarmante, leur talent, confondant, et ils n’ont rien à vendre non plus !

Nautilus - Steampunk Sir

Je passe au Nautilus, et là, je vous donne dans le mille, des décors Cyber punk, de magnifiques cosplay (à 20 000 lieues des nymphettes sus mentionnées), des passionnés passionnants. Il y a bien quelques trucs à vendre par ci par là mais discrètement…Diantre, palsambleu me serais je fourvoyé ?

Premier étage : Avalon et Little Tokyo. Ambiance médiévale à Avalon, des boutiques d’armes et armures pour jeu de rôle grandeur nature, des ateliers confections, des assos de GN, l’ambiance est bon enfant, on peut voir quelques combats dans l’Arène de Crom. Je m’y serais bien posé autour d’un feu de camp, à boire de l’hydromel avant de taper quelques trolls, tiens.

Avalon - Stand de travail du cuir

Little Tokyo est moins intéressant, à mon sens, il faut dire que les Japanaiseries, ce n’est pas trop mon truc, non plus.

« Mea maxima culpa »

Il faut l’avouer, je me suis trompé. Cette première édition de Geekopolis a su représenter les différents pans de la culture geek et surtout inviter ses meilleurs représentants, des passionnés mus par le partage de leurs goûts. Vivement la prochaine.
Message personnel à mes amis podcasteurs : This is the place to be (les copains de Sagasphère, présents au TekLab aimeraient bien de la compagnie, je pense)

InTheBlix, vieux geek rabougri

Podcasteur ciné pour SplitScreen et LVDLT,  Fil-Info-Man martien pour le Daily Mars, InTheBlix est aussi membre du Starfix Generation Club. Vous pouvez le retrouver sur sa page Twitter.

L'invité du jour

1 Comment

  1. Ce qui est déprimant, c’est que le geek est devenu une industrie. Pour la majorité des personnes, être geek, c’est forcément jouer aux jeux vidéo. J’aime les jeux vidéo, oui, même si je n’ai que rarement le temps d’y jouer. Mais d’un autre côté je n’aime pas les mangas, je n’aime pas le cosplay, et je préfère les BD Franco-Belge. Question d’époque sans doute. C’était mieux, avant, jusque dans les années 90 ou le terme de geek n’était pas connu… il y a mille façon d’être geek, et honnêtement, je préférais les anciens geek, ceux qui se regroupaient le vendredi soir pour entamer une partie de jeu de rôle qui se finissait le dimanche tard dans la nuit…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Geekopolis – 2013 – Première édition - [...] Geekopolis vu par un vieux geek méfiant [...]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:argh: :| :$ :B :cool: :*( :curious: x_x :gasp: =D :happy: :/ :D :injured: :lol: :lol2: :love: :X :meh: O_o :ohhyeahh: D: :omg: :raisebrow: :P :( 0_0 :shocked: :sly: :) :] ;] :worry: :wow: